Savoir changer les rôles dans le couple

Partons d’un cas pratique : un couple dans la cinquantaine. Madame (Denise) n’a pas d’enfant et garde un besoin inconscient inassouvi de maternité. Elle a divorcé de son mari et vit maintenant avec son compagnon (Robert). Robert n’a pas connu sa mère et a gardé un besoin inconscient de mère. Denise et Robert se sont trouvés : l’un répondant inconsciemment au besoin de l’autre. Denise joue le rôle de mère vis-à-vis de Robert et Robert le rôle d’enfant vis-à-vis de Denise.

Le problème est que Robert vit depuis longtemps des moments difficiles avec les enfants issus de son premier mariage. Il est incapable de prendre des décisions, restant figé dans un rôle de “petit garçon”. Denise a décidé, en bonne mère, de prendre les décisions pour lui, ce qui attise la colère des enfants de Robert.

En analyse transactionnelle, on parle de la triade “parent, enfant, adulte”. La parent est celui qui va sécuriser, protéger. L’enfant est celui qui va créer un espace de jeu, de créativité mais qui a aussi besoin d’être protégé. L’adulte est celui qui va prendre des décisions responsables comme déménager, faire un emprunt, acheter une nouvelle voiture, changer de travail …

Le couple idéal est celui où chacun peut changer de rôles suivant les circonstances. Madame traverse par exemple de gros problèmes et a besoin d’être sécurisée. Pas de problème, Monsieur peut prendre le rôle symbolique de père et protéger Madame.

Dans le cas de Denise et Robert, ce n’est pas possible. Les rôles sont figés, Denise restant dans son rôle de mère symbolique qui sécurise mais règle les problèmes de Robert ; et Robert restant dans son rôle de fils enfant qui laisse maman décider. Denise est fatiguée et est à bout de force, sans se rendre compte qu’elle alimente aussi ce jeu à deux.

Le travail thérapeutique sera d’apprendre à Denise à faire son deuil de maternité, à sortir de son rôle de mère avec Robert et devenir une mère pour elle-même, c’est-à-dire prendre soin d’elle même. Quant à Robert, il devra faire le deuil de la mère qu’il n’a pas eue, sortir de son rôle figé d’enfant et incarner son rôle d’homme adulte responsable qui peut prendre des décisions.

La conclusion est que chacun dans le couple doit apprendre à devenir acteur c’est-à-dire pouvoir changer de rôle (parent, enfant, adulte) suivant les circonstances et les besoins changeant de chacun. Ce qui implique de prendre conscience de ses blessures, de ses manques et de prendre en main son processus de guérison. Ce qui rompt le cercle fermé et anxiogène où chacun dans le couple attend inconsciemment de l’autre de combler ses propres manques.

Auteur : Xavier Denoël

Formateur, Coach, Psychothérapeute, Médiateur